En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de navigation et pour faciliter le partage d'information sur les réseaux sociaux. Pour en savoir plus,
J'accepte

Agenda

  • 18 décembre 2018

    Maison de l'Histoire Européenne - parc Léopold - Bruxelles

    Visite professionnelle de la Maison de l'Histoire Européenne

    L’idée de créer une Maison de l’histoire européenne a été lancée par Hans-Gert Pöttering, Président du Parlement européen de l’époque, lors de son discours inaugural de 2007. L’année suivante, un comité d’historiens et d’experts en muséologie réputés, issus de divers pays européens, a élaboré un premier concept, intitulé “lignes directrices pour une Maison de l’histoire européenne”, envisageant la Maison de l’histoire européenne comme un centre moderne d’exposition, de documentation et d’information, inspiré des réflexions muséologiques les plus récentes. À partir de janvier 2011, l’équipe scientifique de projet a été recrutée. Cette équipe, venue de toute l’Europe, a progressivement défini la vocation et la mission du nouveau musée, élaboré la trame narrative de l’exposition permanente et oeuvré à différents domaines tels que la politique d’accueil des visiteurs, les politiques d’exposition temporaire et de collecte. Le comité scientifique a conseillé l’équipe dans ses travaux et a approuvé
    les résultats.

    Entre le discours inaugural de 2007 et l'ouverture, 10 années de reflexion et de préparation auront pris place, car le MHE ouvre officiellement le 6 mai 2017.

    L’exposition permanente se concentre sur les principaux phénomènes et processus qui ont donné forme à l’Europe contemporaine à travers l’histoire et souligne la diversité de l’expérience, de la conscience et de l’interprétation liées à ces développements.

     

    Programme

    9h30 Passage du contrôle de sécurité (en fonction due l'affluence cela peut prendre du temps...)

    10h00 Accueil et introduction par Mme Itzel, directrice de la MHE

    10h30: Début de la visite dirigée par notre collègue Christine Dupont en suivant 2 thématiques:

    1) les défis qu'a présenté la création d'un musée ex nihilo, sans collections fixes, avec des prêts à longs termes:
    2) l'élaboration d'une trame narrative pour évoquer un passé européen commun alors que les historiographies nationales ont plutôt tendance à s'opposer sur de nombreux faits.

    12h00 Lunch libre au Café Europa (mais inscription obligatoire pour la réservation, menu entre 18 et 22€ + boissons ou à la carte, facturation individuelle sur place)

     

    ATTENTION: cette visite est gratuite mais est réservée aux membres ICOM Belgium (Wallonie-Bruxelles et Vlaanderen), les conjoints peuvent assister. Inscription obligatoire. Merci de préciser en commentaire si vous désirez réserver pour le lunch de midi (à votre charge)

    S'inscrire

  • Du 13 décembre 2018 au 14 décembre 2018

    Moulins de Beez, 5000 Namur

    Les musées wallons du XXIe siècle

    ICOM et MSW s'associent pour proposer deux jours de réflexion sur le rôle à venire des musées. Ceux-ci sont en effet appelés à se réinventer, à se montrer créatif, à s’ouvrir, à se décloisonner pour devenir « hors les murs » et, enfin, à renouveler ses pratiques vers des logiques plus participatives pour aborder sereinement les nouvelles contraintes de notre siècle.

    Programme

     

    13 décembre

    Matin (accueil à 9h)

    – André GOB, Président du Conseil des Musées.

    Bilan de l’activité du Conseil des Musées en Fédération Wallonie-Bruxelles

    – François MAIRESSE, Professeur à l’Université 3-Paris Sorbonne.

    Une nouvelle définition du musée ?

    – Serge CHAUMIER, Professeur à l’Université d’Artois

    Le développement durable du musée, son inclusion sociétale et citoyenne

     

    Après-midi (reprise à 14h)

    – Intervenant à confirmer

    Le modèle muséal suisse

    – Joël ROUCLOUX, Professeur à l’Université catholique de Louvain

    Vers une régionalisation des musées wallons ?

    – Nathalie NYST, Direction du Patrimoine, Fédération Wallonie-Bruxelles

    Les musées en Fédération Wallonie-Bruxelles

    – Pierre-Yves LOCHON, Fondateur-coordinateur du Club Innovation & Culture (CLIC France)

    Quelles stratégies d’innovation pour les musées face à la révolution numérique ?

     

    14 décembre

    Matin (accueil à 9h30)

    – Workshop. Réflexion « Le Musée de demain au travers de quatre questions d’ICOM »

    Médiateurs : Alexandre CHEVALIER (ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles), Hervé CAPS (Maison de la Science), Ludovic RECCHIA (Musée royal de Mariemont)

     

    Après-midi (reprise à 14h)

    – Karlin BERGHMANS, conservatrice du Mudia

    Une nouvelle médiation pédagogique au musée

    – Pauline BOVY, Directrice administrative du Département de la Culture et du Tourisme de la Ville de Liège

    Le branding muséal Boverie-Louvre

    – Julie VAN DER HEYDEN, Directrice de la Coopérative museumPASSmusées

    Le museumPASSmusées

    – Interaction(s) surprise(s)

     

    Frais de participation

    Membres ICOM et de Musées et Société en Wallonie (comprenant l’accès au colloque ainsi que le déjeuner, le repas de midi et les boissons)

    2 jours : 60€

    1 jour : 30€

    Non-membres (comprenant l’accès au colloque ainsi que le déjeuner, le repas de midi et les boissons)

    2 jours : 70€

    1 jour : 40

    Etudiants en muséologie (lunch et boisson non compris)

    10€ la journée

     

    Réservation obligatoire avant le mercredi 5 décembre à info@msw.be

    Merci de mentionner le(s) nom(s), prénom(s), institution/statut, adresse(s) et adresse(s) e-mail.

    Nous vous contacterons ensuite pour vous faire parvenir la facture et confirmer votre participation à l’événement.

  • 11 décembre 2018

    La Boverie - Liège

    Conservation Talks: Big research in tiny speeches

    Want to know more about conservation research & theses in Belgium?

    This event focuses on research in conservation from Belgium. It aims to gather heritage professionals & students around short presentations and interactive sessions about recent research and theses. Conservation Talks is an opportunity for conservators to get in touch, exchange and enrich their research/practice; and for students and young graduates to make a first step in the professional world and get a constructive input about their project.

     

    Programme

    10:00 // Welcome - coffee
    10:30 // Introduction
    10:40 // Session 1: Ethical reflection
    Estelle De Bruyn | The sustainable storage and its perspectives for small-scale institutions (ENSAV La Cambre)
    Negin Eisazadeh | Towards an Inclusive Approach to Built Heritage Values (ULiège / KU Leuven-PhD)
    Annie Gilbert | All-ceramic hybrids: identification, thoughts and choices (ENSAV La Cambre)
    Emilie Desbarax | Atypic conservation: Problematic of African paintings on flour sack (ESA Saint-Luc)
    11:30 // Interactive session
    12:00 // Lunch at “Madame Boverie” / Behind the scenes (guided tour of La Boverie)
    13:30 // Session 2: Work-in-progress
    Marianne Rochebeuf & Alexis Guillou | Study and conservation of an ancient polychrome wooden Egyptian coffin (ENSAV La Cambre)
    Wivine Roland-Gosselin | Conservation-restoration treatment adapted to painted enamels; suitable material(s) and implementations for filling the lacks of enamel (ENSAV La Cambre)
    Laure Malherbe | Use of 3D porcelain printing for the restoration of porcelain objects (ESA Saint-Luc)
    Océane Magnier | Study of the adhesion of copper paintings, according to the procedures of the old treaties (ESA Saint-Luc)
    Najma Bras | How to improve the internal and external transportation of works in La Cambre collection? Towards a loan policy? (ENSAV La Cambre)
    14:00 // David Lainé | APROA-BRK Prize 
    14:10 // Session 3: Historical approach
    Liesbeth Langouche | The use of clear window glass in Flanders in the 15th till 19th century (UAntwerpen-PhD)
    Séverine Coibion | Study of the stability of Paraloid® B-72 used as varnish on oil paintings preserved in non-ideal conservation conditions (ESA Saint-Luc)
    Emmanuelle Nsunda | René Magritte, practitioner: archaeometrical study of two artworks «La forêt» and «Le mariage de minuit» (ULiège)
    14:45 // Interactive session
    15:15 // Break
    15:45 // Session 4: Technical solutions
    Sophie Hawotte | Additive manufacturing technologies for heritage preservation and transmission. 3D printing available for the conservator (ENSAV La Cambre)
    Isabelle Cuoco | A reversible alternative for the gap-filling on glass fiber reinforced polyester artefacts: a case study (ESA Saint-Luc)
    Laura Guilluy | The mechanical behavior of new synthetics adhesives for the re-joining of panel paintings, comparative study of ParaloidTM B-72, ParaloidTM B-44, ParaloidTM B-48 and their mixtures (ENSAV La Cambre)
    Clémence Jacqmin | Retouching unvarnished acrylic emulsion paintings: a comparative study of suitable retouching materials (ENSAV La Cambre)
    16:45 // Caitlin Southwick | SiC - Sustainability in Conservation 
    17:00 // Interactive session
    17:30 // Conclusion - End

     

    Registration

    25 EUR for students

    55 EUR for professionals

    Fees include lunch & coffee-tea-break at La Boverie

    The communication will be in English, beginners are welcome!

    > Registration deadline: November 20, 2018 / Limited number of participants - students and heritage professionals.

     

    Conservation Talks is organised by SHAKE in Conservation with the support of La Boverie and the Echevinat de la Culture de la Ville de Liège and the collaboration of the conservation departments of ENSAV La Cambre, ESA Saint-Luc Liège and UAntwerpen.

  • 4 décembre 2018

    Artothèque (Rue Claude de Bettignies, 1-3) - Mons

    Quelle relation au territoire pour un musée qui se dédie à l’histoire et à la vie d’une ville ou d’une région aujourd’hui? »

    Si la transition nécessaire de nos sociétés est un leitmotiv pour mettre un nouveau modèle de société, les villes apparaissent comme des acteurs majeurs pour impulser ce dynamisme sur les territoires. Comment le musée de ville peut-il prendre place active, dans ses murs, mais aussi hors des murs, en investissant l’espace public ?

    A l’occasion de l’exposition internationale Niki de Saint Phalle à Mons, artiste dont les œuvres génèrent de nouveaux regards sur l’environnement urbain, mais aussi d’une réflexion en cours pour un nouveau projet de musée d’histoire à Mons, une journée conduite à partir d’étude de cas, de partage d’expériences permettra les allers-retours entre les apports des musées, invités à relater leur approche, et les perspectives pour le musée de Mons. Les communications s’appuieront sur les expériences conduites dans les sites pour nourrir le thème de chaque session. La journée s’intéressera tant aux nouvelles missions d’un musée de ville sur son territoire qu’à la place faite aux visiteurs et aux habitants, ou encore aux limites de l’histoire par rapport aux autres disciplines, tant dans le cadre d’un musée existant que pour le renouvellement de son projet ou lors d’une rénovation de site.
     

    Programme de la journée
    9h :
    Accueil des participants

    9h30 : Mots de bienvenue

    10h : Sophie Simon, conservatrice de collections communales de la Ville de Mons
              Exposé du projet et de la situation du nouveau musée de Mons

    10h45 : Pause

    11h : Table 1 : Introduction et animation par Jean-Louis Postula

             De l’utilité sociale d’un musée de territoire aujourd’hui

                            Avec

                            - Céline Chanas, directrice du musée de Bretagne Rennes. Présidente de la FEMS

                            - Nina Gorgus, Musée d’histoire de Francfort

    12h : Débats

    12h30 : Pause déjeuner
                Expérience MuseumLab : testez l'expérience Drag On Blind pour comprendre et ressentir une œuvre d’art par le son.

    13h30 : Table 2 : Introduction et animation par Marc-Olivier Gonseth

                Développer un musée de ville aujourd’hui, dans et hors les murs

                             Avec

                              - Fabrice Denise, directeur du musée d’histoire de Marseille

                              - Marieke van Bommel, directrice du Museum aan de Stroom à Anvers

                 Débats

    15h15 : Pause

    15h30 : Table 3 : Introduction et animation par Serge Chaumier, professeur en muséologie de l’Université d’Arras

                 Partager l’histoire avec et sur un territoire, les enjeux de la participation 

                               Avec

                               - Xavier de la Selle, directeur du musée d’histoire de Lyon

                               - Wout De Vuyst, responsable du département recherches et collections du Stam Gand

                   Débats

    17h : Conclusion générale par Xavier Roland, directeur du Pôle muséal de Mons


     
    Journée gratuite sur réservation obligatoire au +32(0)65/405325 ou polemuseal@ville.mons.be

     

    Journée organisée par le Pôle Muséal de Mons, avec le concours du Master Expographie Muséographie de l’Université d’Artois.

  • 18 novembre 2018

    Fondation,n Folon

    Le Musée Sens Dessus Dessous

    « Ce dimanche 18 novembre, la Fondation Folon ouvre grandes ses portes pour une nouvelle édition de son « Musée sens dessus dessous ». L’occasion de visiter le musée autrement avec pas moins de 7 visites guidées thématiques différentes. Une journée pour tous les publics : les tout-petits, les étudiants en art, la famille, les enseignants, mais aussi pour les curieux qui pourront découvrir le musée les yeux bandés, grâce au toucher et à l’ouïe ! C’est aussi l’occasion de participer à des workshops aquarelle puisque la Fondation ouvre également ses ateliers au public : découvrez les secrets de la transparence et de l’intensité de l’aquarelle. Développez votre imaginaire et expérimentez les subtilités de cette technique. Le « Musée sens dessus dessous, de 11h à 18h, c’est une journée qui mettra vos sens en éveil ! Choisissez votre visite et réservez-là par mail : info@fondationfolon.be

    7€ - Gratuit pour les enseignants

  • Du 15 novembre 2018 au 18 novembre 2018

    La Valette, Malte

    26ème conférence annuelle de NEMO

    Les musées sortent de leur coquille! L'impact croisé des musées

    Entrez en contact avec les musées de toute l’Europe lors de la 26ème conférence annuelle de NEMO. Du 15 au 18 novembre 2018, NEMO rassemble des professionnels des musées et de la culture à La Valette, à Malte, pour explorer l’impact croisé des musées.

    Les musées et leurs missions, leurs responsabilités et leurs modes d'engagement au sein de leurs communautés sont en constante transformation en réponse au développement social et économique aux niveaux local, national et mondial.

    Inviter au dialogue, coopérer avec différents secteurs et sortir de leur zone de confort aide les musées à créer de la valeur, non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour d'autres secteurs. Le rôle crucial que jouent les musées dans une société saine et solidaire se reflète également dans l’Année européenne du patrimoine culturel 2018. Construire un avenir meilleur en Europe repose sur un engagement envers notre patrimoine culturel. Les possibilités d’influence que les musées ont à cet égard et le EYCH 2018 lui-même constitueront les thèmes centraux de cette conférence.

    Rejoignez-nous pour aborder ces thèmes et échanger les bonnes pratiques avec des experts des musées de toute l'Europe.

    Les membres des organisations membres du NEMO bénéficient d'une réduction de 20% sur les frais d'inscription à la conférence!

    Pour s'inscrire, c'est ici

  • Du 8 novembre 2018 au 9 novembre 2018

    Musée de la Vie wallonne - Liège

    LA MARIONNETTE, objet de musée et patrimoine vivant

    Le Musée de la Vie wallonne possède une impressionnante collection de marionnettes et un théâtre traditionnel en activité depuis les années 1930. C’est tout naturellement que l’institution muséale souhaite s’interroger sur la muséalisation de ces objets, issus d’un patrimoine vivant.

    L’art de la marionnette à tringle est reconnu en tant que chefd’oeuvre du Patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Depuis des décennies, à Liège comme en d’autres villes, cette  pratique populaire se transmet de génération de marionnettistes en génération de marionnettistes qui constituent dès lors une communauté. Héritiers et détenteurs d’un grand nombre de savoirs et de savoir-faire particulièrement spécialisés en matière de procédés de fabrication, de style de jeu, de manipulation ou encore de répertoire, c’est aux marionnettistes eux-mêmes qu’incombe le soin de la perpétuation
    de cette tradition vivante.
    En Belgique et ailleurs, de nombreuses institutions muséales conservent et exposent des traces matérielles ou numérisées de ce patrimoine immatériel : marionnettes, décors, enregistrements sonores ou filmés, photographies, voire plus récemment témoignages ou récits de vie. La question se pose dès lors sur la nature des relations entre le monde muséal, centré sur la documentation, la recherche et  l’éducation, et l’art de la marionnette qui évolue, se transforme et se transmet sans cesse, en dehors de toute supervision institutionnelle.

     

    Participation au colloque  gratuite, mais sur réservation
    Possibilité de n’assister qu’à un des deux jours
    Formule lunch : 10 €/jour
    Réservations : 04 279-2016
    Programme sur: www.viewallonne.be

  • 8 novembre 2018

    Auditorium Colbert, Galerie Colbert - Paris

    Face aux "risques", comment les musées peuvent-ils améliorer leur organisation ?

    Comment anticiper le risque ou plutôt les risques, car les facteurs sont multiples et s’additionnent : la malveillance sous tous ses aspects, les risques naturels (inondations, séismes...), les risques accidentels (courts-circuits, incendies)… ? Comment sécuriser, élaborer des « plans de prévention » ?

    « Le musée est une institution au service de la société et de son développement qui transmet le patrimoine (...) à des fins d’études, d’éducation et de délectation... »

    Cette belle définition de l’ICOM, ambitieuse et pacifique, n’envisage pas que le musée puisse être aussi une structure fragile, menacée ou menaçante, exposée au risque, à la violence et à l’insécurité.

    Pourtant, nous avons encore tous en mémoire les exemples dramatiques survenus à Bruxelles en 2014, à Tunis en 2015 ou les destructions de sites patrimoniaux tels que Palmyre en 2016/2017 ou les bouddhas de Bâmiyan en 2001...

    Et ce n’est pas un hasard si le rapport de la mission « Musées du XXIe siècle », centré sur l’élargissement des publics, commence néanmoins par la phrase suivante : « Le basculement définitif des musées français dans le XXIe siècle s’est réalisé en 2015, comme une réaction viscérale aux attentats (...) ».

     Le « risque » fait désormais partie du langage quotidien des musées, impacte voire transforme leur organisation et constitue la source de dépenses importantes.

    La sécurité des personnes, comme celle des biens patrimoniaux, interdit désormais la moindre « négligence ». L’incendie dévastateur du Musée national de Rio, il y quelques semaines, a bouleversé des populations désormais privées de leur histoire mais aussi les professionnels du monde entier. Si on n’en connaît pas encore précisément les causes, ce drame constitue pour les autorités et l’opinion publique au Brésil une brutale prise de conscience des failles de la prévention et l’implacable démonstration qu’elle doit prendre une place beaucoup plus décisive dans la gouvernance des musées.

    Comment anticiper le risque ou plutôt les risques, car les facteurs sont multiples et s’additionnent : la malveillance sous tous ses aspects, les risques naturels (inondations, séismes...), les risques accidentels (courts-circuits, incendies)… ? Des organismes internationaux comme le Bouclier Bleu, l’ICCROM ou le comité international pour la sécurité dans les musées (ICMS) au sein de l’ICOM, ont élaboré une typologie des risques et des méthodologies de prévention qui en donnent la mesure.

    Comment sécuriser, élaborer des « plans de prévention » ? La question ne peut sans doute pas s’adresser qu’aux seuls « professionnels » de la sécurité des musées. C’est pourquoi nous proposons d’organiser ce débat, dans le cadre de nos « soirées déontologie » ouvertes à tous les professionnels de musée. ICOM France rassemble plusieurs milliers de membres issus de tous les métiers des musées et à tous les niveaux d’intervention. Face au « risque », chacun est acteur, beaucoup peuvent témoigner d’une ou plusieurs « expériences » et tous sont potentiellement force de proposition.

    La soirée-débat se veut un temps de dialogue entre des témoins qui ont une expertise du risque et des professionnels confrontés à sa menace, notamment ceux qui sont face aux publics.

    Sous l’égide de l’ICOM en lien avec le « Bouclier Bleu », cette table ronde initie un partenariat entre les comités nationaux français de ces organisations. On attend du débat qu’il éclaire la notion même de risque (en amont la prévention, en aval la résilience) et aborde, de manière réaliste, ce qui est « soutenable », à la fois efficace et finançable.

    Il sera aussi l’occasion d’aborder la question des formations proposées dans les cursus, en matière de sécurité des collections, des publics, des personnels, des bâtiments, s’agissant tout autant des risques naturels que des malveillances ou accidents..

     

    Enfin, nous pourrons aborder des aspects concrets : obligations et préconisations contenues dans la loi et dans les codes - dont notre code de déontologie ICOM -, qualifications professionnelles requises, possibilités de mutualisation ou de sous-traitance…

    Venez nombreux participer à ces échanges ouverts à tout public, sur inscription obligatoire.

  • 6 octobre 2018

    Musée des Instrument de Musique, Bruxelles

    Qui est le prochain sur la liste ? Se préparer et intervenir pour sauvegarder le patrimoine culturel face à des situations d’urgence

    ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles et ICOMOS Wallonie-Bruxelles, avec le soutien du Bouclier Bleu belge, organisent conjointement une journée de réflexion et de présentation de plans intégrés de prévention des risques et d’urgence pour la préservation et la sauvegarde du patrimoine mobilier et immobilier en cas de catastrophe.

    Les catastrophes sont le résultat combiné de vulnérabilités et d’aléas produit par l’interaction complexe entre de nombreux facteurs, où la vulnérabilité des biens du patrimoine face aux désastres est énorme et souvent oubliée.  Les sections belges francophones d’ICOM et d’ICOMOS, avec le soutien du Bouclier Bleu Belgique, ont décidé de s’associer en cette année européenne du patrimoine pour proposer une journée de réflexion sur les mesures de réduction des risques pour les biens patrimoniaux et de présentation de plan intégrés, concrets, de prévention et d’urgence en cas de catastrophe.

    Trop souvent en effet, les plans de conservation, prévention ou de sauvegarde ne concerne que le bâtit, ou les biens culturels exposés. Or en cas de catastrophe, autant l’édifice que les objets qu’il abrite subissent des atteintes parfois irréversibles faute d’identification et d’évaluation préalable des risques, de préparation et de réaction à ce type d’évènement. Et trop rarement encore, ces plans sont inexistants, ou ne figurent que sur le papier.

    Une journée qui se veut autant d’information que de dialogue, et qui permettra sans aucun doute de dépasser les craintes et les blocages des uns et des autres qui pensent que cela est compliqué et coûteux à mettre en place et ne vaut que pour les grandes institutions, ou au contraire que cela est nettement plus facile pour les petites demeures historiques avec des collections réduites…

    Une journée qui pourra aider à atteindre le changement des attitudes de manière à aboutir à une vraie culture de prévention dans notre communauté du patrimoine ! Identifier, évaluer, réduire les risques et préparer les réponses urgentes est l’assurance durable de la préservation de nos biens culturels.

    Le patrimoine est l’affaire de tous, et nous dirions même plus : l’affaire de tous les professionnels et spécialistes du patrimoine culturel !

     

    PROGRAMME

     

    9h00 Accueil
    9h30-9h40 Ouverture de la journée
      Mots d’accueil par Alexandre Chevalier, président ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles et Teresa Patrício, présidente ICOMOS Wallonie-Bruxelles
    9h40 Alexandre Chevalier, président ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles
    Anne-Cathérine Olbrecht, FARO
      Les plans de sauvegarde pour le patrimoine mobilier en Belgique : un tour d’horizon
    10h00 Teresa Patrício, présidente ICOMOS Wallonie-Bruxelles
      La préparation au risque pour le patrimoine immobilier
    10h20-13h00 Plans de conservation préventive pour les archives historiques
    10h20 Marie Van Bosterhaut, responsable expositions et de la régie du bâtiment, Centre de la Gravure et de l’image imprimée de la Louvière
      Plan d’urgence du Centre de la Gravure (titre à confirmer)
    10h40 Pause café
    11h00 Jacqueline Lambert, Conseillère en prévention, Responsable du SIPP à la Bibliothèque royale de Belgique – Chairwoman du CERL Security Working Group
      Plan interne d’urgence & plan de sauvegarde et d’urgence pour les collections : regroupement en un plan unique fruit d’une approche systémique
    11h20 Marie Courselaud, Chargée de mission conservation préventive, Centre de recherche et de restauration des musées de France, Ministère de la culture, France
    Hugo Pommier, Responsable sécurité-sûreté site de Paris, Archives nationales, Ministère de la culture, France
      Les archives nationales face aux risques majeurs : Stratégie de protection, de sauvegarde et
    d’urgence
    12h00 Sophie Simon, Conservatrice-adjointe des collections communales. Artothèque - Pôle muséal de la ville de Mons
      L' Artothèque - un outil au service de la préservation du patrimoine montois
    12h20 Discussions, Questions
    12h30-14h00 Lunch
    14h00-17h00 Plans de conservation préventive pour les musées sis dans des bâtiments historiques
    14h00 Nelly Caulier, responsable régie de la Bibliothèque de Genève et responsable PBC pour les musées de la Ville de Genève
    Michael Strobino, responsable de la protection des biens culturels, Office cantonal de la protection de la population et des affaires militaires, Genève (Suisse)
      Les plans d’urgence des musées de la Ville de Genève
    14h40 Danilo Forleo, régisseur des oeuvres - Chargé de la conservation préventive, Direction de la Conservation, Musée national des châteaux de Versailles et de Trianon. Responsable du programme EPICO (European Protocol In preventive Conservation)
    Nadia Francaviglia, Conseil et recherche en conservation préventive, Programme EPICO
      Le programme EPICO : la conservation préventive dans les demeures historiques et les châteaux-musées
    15h20 Robin Engels, Ingénieur-Architecte et Master "Conservation", bureau ORIGINE
      Le Musée royal de l'Afrique centrale de Tervuren : La restauration du Musée, et les plans de conservation préventive
    15h40 Karine Bausier, Directrice de l’Espace Gallo-Romain à Ath
      Prévention et plan d’urgence. Mise en application à l’Espace gallo-romain d’Ath
    16h00 Yvan Tilquin, Responsable de la Sécurité, Musée Royal de Mariemont
      Organisation du sauvetage des oeuvres en cas d’incendie ou de catastrophe naturelle au Musée Royal de Mariemont
    16h20-16h50 Discussions, conclusions et clôture
    17h00-18h30 Cocktail, Hôtel de Hoogstraaten, Galerie gothique (5, rue Villa Hermosa)

     

     

     

    Les frais d'inscription sont de :

    • 30 (lunch et cocktail compris) pour les membres ICOM, ICOMOS et Bouclier Bleu (veuillez indiquer votre numéro de membre respectif lors de votre inscription dans l'espace "indications complémentaires")
    • 45 € pour les non-membres

     

    Les inscriptions sont attendues pour le 2 octobre 2018 au plus tard et se font via ICOMOS sur ce lien

    Ce colloque a reçu le soutien de:

     

    Et est labellisé:

     

  • Du 20 septembre 2018 au

    museumPASSmusées

    C'est officiel: les amateurs de musées pourront acheter la carte museumPASSmusées dès le 20 septembre

    Pour 50 euros annuels vous pourrez visiter librement  les musées de notre pays pendant un an autant de fois que vous le désirez. L’excuse idéale pour s’offrir une bonne bouffée de culture supplémentaire !

     

    Vous bénéficiez d’un accès libre aux collections permanentes des musées participants. 

    Vous pourrez également visiter les expositions temporaires librement ou moyennant une réduction considérable

  • 30 août 2018

    Embarcadère du Savoir Institut de zoologie, Quai Van Beneden, 22 4020 Liège

    Exposition « Du poil de mammouth à l’oeil du cyclope » VISITE ANNULEE

    S'inscrire

  • 27 juin 2018

    Quai des Péniches, 1000 Bruxelles

    Visite de Kanal-Centre Pompidou

    KANAL - Centre Pompidou vient d'ouvrir ses portes jusqu’en juin 2019 et permet au public de découvrir un patrimoine architectural exceptionnel, chargé d’histoire et conservé à l’état brut. Bénéficiant de la richesse des collections du Centre Pompidou, l’ancien garage Citroën se transforme ainsi en un site accueillant plusieurs expositions mêlant arts visuels, design et architecture, grandes installations, créations d’artistes installés à Bruxelles et programmation de spectacles vivants coproduits pour cette occasion avec de nombreux opérateurs culturels de la ville.

    Programme

    13h30: Accueil des membres et présentation  du projet par Monsieur Yves GOLDSTEIN, Chargé de mission du gouvernement bruxellois. Echange de points de vue avec les membres ICOM.
    Visite des lieux
    16h00: Fin de la visite. Pour prolonger ces moments, un verre de l'amitié vous sera offert.

    Gratuit

    Début à 13h30 - Fin à 17h00

     

    S'inscrire

  • 11 juin 2018

    Parcum (ex Musée de l'Abbaye du Parc) - Louvain/Herverlee

    Assemblée Générale Extraordinaire ICOM BWB

    Assemblée générale extraordinaire pour modifications statutaires

    Programme

    10h15  Accueil

    10h30 - 12h00 AG extraordinaire ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles

    12h00 - 13h00 Repas buffet sur place

     

    Participation aux frais

    10,00 € pour participation aux frais de repas sur le compte BE10 3100 0153 4104 de ICOM- Belgique Wallonie/Bruxelles pour le 9 juin 2018, avec la communication « NOM + AG ICOM 2018» ou sur place.

    Le cas échéant indiquer en message si vous ne restez pas déjeuner.

    S'inscrire

  • 11 juin 2018

    Parcum (ex Musée de l'Abbaye du Parc), 7parc de l'Abbaye - Heverlee/Louvain

    Assemblée Générale annuelle ICOM Belgique

    Réunion annuelle des deux sections nationales, francophone et néerlandophone, d'ICOM Belgique

    Programme

    13h00 - 16h00

    1. Présentation des différents projets nationaux (Alexandre Chevalier)

    a) museumPASSmusées

    b) Plans d'urgences pour la protection des bien culturels dans les musées

    C) Stage dans les musées pour les responsables politiques et  administratifs de la culture (initiative NEMO)

    2. Propositions d'activités communes à venir (Sergio Servellón et Alexandre Chevalier)

    a) Elections 2019: mémorandum national sur les musées

    b) Tax Shelter

    3.Présentation des projets internationaux (Sergio Servellón)

    a) ICOM membership workgroup

    4. Divers

    5. Exercice-atelier "Museum Definition Prospects and Perspectives" (avec la présence de FARO), projet ICOM international pour une redéfinition du rôle des musées et donc de sa définition dans les statuts ICOM

    S'inscrire

  • Du 27 mai 2018 au 31 mai 2018

    Bruxelles

    Communicating the Museum - "Etes-vous prêts à participer?"

    Depuis 2000, Communicating the Museum (CTM) est la conférence mondiale sur la communication dans le secteur muséal. Chaque année, Agenda rassemble des professionnels de la communication dans une ville culturelle différente. Cette conférence unique présente des communications qui suscitent la réflexion et l'inspiration, des discussions participatives intéressantes et une réflexion éclairée, des sessions d'apprentissage sur les dernières tendances en matière de communication de marque et de stratégie digitale pour le secteur culturel. L'événement est largement reconnu comme une occasion unique pour les professionnels des musées à travers le monde de se rencontrer pour échanger des idées et se laisser inspirer par des experts du monde du musée.

    LE THEME DE CTM BRU 2018 EST: "ETES-VOUS PRET A PARTICIPER?"

    Des petits musées axés sur la communauté aux expositions «à grande échelle» des grandes institutions, nous assistons à une importance accrue de l'engagement actif
    du public. Les défis demeurent alors que les musées s'efforcent de rencontrer leurs auditoires de manières participatives. Les musées se doivent actuellement d'être plus représentatifs et d'impliquer les communautés qu'ils représentent et/ou dans lesquelles il se trouvent.

    Au cours de 5 jours d'événements, de débats, d'ateliers, de conférences et de visites, les participants pourront découvrir les meilleures initiatives participatives de musées, les collaborations les plus stimulantes et les réussites (et les échecs) les plus saillants dans les domaines de la communication et de l'engagement des publics.

    Agenda a sélectionné un panel de 40 conférenciers locaux et internationaux, y compris des responsables muséaux et du secteur artistiques ainsi que des experts d'autres domaines tels que la technologie et les médias.

    CTM BRU réunira plus de 300 responsables des secteurs des arts visuels, des arts de la scène et d'organisation du patrimoine . Ils comprennent des directeurs et  des responsables de communication, du marketing, de département éducatifs, de relations publiques ou encore des ICT; des conservateurs de musées et des représentants d'entreprises. Ils viennent d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Australie et du Moyen-Orient.

    PROGRAMME

    Lundi 28 mai - CONFÉRENCE
    • Enregistrement
    • Immersion dans la scène artistique bruxelloise
    • Visites guidées
    • Bienvenue à BOZAR
    • Keynotes, Masterclasses et discussions de groupe
    • Réception de bienvenue à la Maison du Roi: visites guidées et réception


    Mercredi 30 mai - CONFÉRENCE
    • Safari d'apprentissage aux Musées royaux des Beaux-Arts: études de cas, ateliers et
    visites guidées
    • Déjeuner, atelier et visite à la Maison de l'histoire européenne
    • Réception d'adieu au WIELS

    Jeudi 31 mai - BACKSTAGE
    A l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, AUX Musées Royaux d'Art et d'Histoire et
    au Musée de la Ville de Bruxelles
    • Rencontrez les professionnels dans leur environnement de travail
    • Gagnez un accès exclusif aux collections et expositions

    POUR S'INSCRIRE

    https://www.weezevent.com/communicating-the-museum-2018-brussels

     

     

  • 26 mars 2018

    Musée Internation du Carnaval et du Masque, Binche

    Assemblée générale annuelle ICOM Belgique Wallonie/Bruxelles

    Le Conseil d'Administration d'ICOM Belgique Wallonie/Bruxelles a le plaisir de convier ses membres à son assemblée générale annuelle

    Programme

    9h00                 Accueil avec le petit déjeune offert par le musée dans la cafétéria
    9h30 - 12h30    AG ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles
    12h30 - 14h00   Repas sur place (voir détails de paiement dans la convocation annexée)
    14h00 - 14h45   Présentation du nouveau centre d’interprétation dédié au carnaval de Binche et visite du chantier, - Mme C. Mathieu, Directrice.
    14h45 - 16h00   Visite de l’exposition “Dieux de cuir, héros de bois” organisée dans le cadre du Festival Europalia 2017 -  Giuseppe Di Stazio

     

    Ordre du jour de l’assemblée générale annuelle 2018

    1. Communication des divers
    2. Approbation du PV de l’AG du 20 mars 2017 tenu à l’Institut Royal du Patrimoine Artistique
    3. Nouveaux membres ICOM Belgique Wallonie/Bruxelles : présentation des candidatures et élections
    4. Activités 2017 : rapport du président
    5. Comptes 2017 : rapport de la trésorière, rapport du vérificateur aux comptes,
    6. Approbation par l’AG du rapport d’activité et des comptes 2017. Décharge aux administrateurs et au vérificateur aux comptes
    7. Budget 2018
    8. Projets 2018
    9. museumPASSmusée. Présentation et confirmation de notre participation par l’AG
    10. Vacance de 2 postes d’administrateur (fin de mandat de M. Brilot et S. Soupart) : candidatures et votes
    11. Modifications statutaires (point sous réserve de quorum). Voir document annexé
    12. Divers

    RAPPEL: Seuls les membres en ordre de cotisation peuvent prendre part à l'AG, voter et sont éligibles.

    Repas:

    Sur place des plateaux de produits italiens avec charcuterie fine, assortiments de fromages, wraps, bruschette et tapenade, polpette et focacce.
    Participation aux frais
    15,00 € pour participation aux frais de repas sur le compte BE10 3100 0153 4104 de ICOM- Belgique Wallonie/Bruxelles pour le 23 mars 2018, avec la communication « NOM + AG ICOM 2018». L’inscription au repas et pour les visites doit se faire pour le vendredi 23 mars au plus tard.

  • Du 24 janvier 2018 au 21 mai 2018

    ADAM [Brussels Design Museum]

    Soviet Design. Red Wealth [1950-1980]

    En collaboration avec le Moscow Design Museum (MDM), "Soviet Design. Red Wealth" est la première rétrospective réunissant une multitude d'objets du quotidien et des productions graphiques réalisés en URSS au siècle dernier. Des années 1950 aux Jeux olympiques de Moscou (1980), l'exposition présente des pièces iconiques qui illustre le style de vie en Union soviétique: design graphique et industriel, dessins techniques et prototypes, tous venus des collections du MDM ou de collections privées.

    L'exposition se décline en différentes thématiques, chacune représentant un certain aspect de la vie et de la culture matérielle en URSS: enfance et loisir, sport et évènements publics, communication visuelle et conception d'emballage, mobilier et produits ménagers, ingénierie de précision et production industrielle, ainsi que des projets uniques de l'Institut soviétique de recherche en esthétique technique (VNIITE). Alors que le design russe du 21ème siècle prend forme, ce regard historique sur le design soviétique et ceux qu’ils l’ont incarné prend tout son sens.

  • 14 décembre 2017

    Louvain-la-Neuve

    Visite guidée du musée L de Louvain-la-Neuve suivie d'un échange avec la Directrice Anne Querinjean

    Le nouveau musée de l'UCL, le Musee L, ouvrira le 18 novembre 2017 dans un bâtiment exceptionnel, signal architectural de Louvain-la-Neuve, imagine par l'architecte Jacqmain. Apres deux ans et demi de travaux de rénovation, l'UCL ouvrira le tout premier musée universitaire de Belgique de grande envergure et nous offre la primeure d'une visite qui s'annonce passionnante.

    Musée L pour Musée universitaire de Louvain. Ce nom affirme un héritage universitaire vivant et une histoire commune avec la KULeuven. L pour Louvain, pour insister sur la « marque Louvain », emblème de l’UCL depuis 1425. Le L exprime aussi par sa forme en équerre la solidité, l’ancrage et également une grande ouverture en « aile » ; il décloisonne, comme le principe des dialogues entre les œuvres. Deux dimensions nécessaires et complémentaires que l’art dynamise.

    Les collections du musée sont issues des professeurs de l’UCL et d’importantes donations privées. S’y côtoient des œuvres d’art (Rembrandt, Goya, Picasso, Magritte, Alechinsky,…), des spécimens d’histoire naturelle, des objets archéologiques et ethnographiques ou encore des machines et inventions à vocation scientifique.

    Le parcours dans le musée est conçu comme une exploration de ce qui pousse l’homme à inventer. Le visiteur découvre les collections à travers 5 thèmes

    Quant à la scénographie du futur musée, elle a été conçue par l’agence spécialisée Kinkorn (Pays-Bas), qui a, par ailleurs, déjà signé des éléments scénographiques du Musée Catharijne Convent (Utrecht) et du MAS (Anvers). Le mot d’ordre : respect et mise en valeur de l’architecture par la sobriété des mobiliers et mise en lumière de grande qualité. Vitrines, socles et graphisme sont le fruit du travail de la société Potteau, qui est également responsable de la scénographie du Musée royal de l’Afrique centrale dont le chantier est en cours. 

    Pour sa première exposition, le Musée L accueillera l’artiste Barthélémy Toguo (né en 1967, au Cameroun

    Programme de la visite:

    Accueil à l'entree du musee à 13h45
    Accueil par la Directrice, Anne Querinjean, à 14h
    Visite guidée générale d'une durée de 1h15 à 1h30
    Echange de vue avec Anne Quérinjean (15 minutes) vers 15h30

     

    S'inscrire

  • Du 26 novembre 2017 au 30 novembre 2017

    Ljubljana, Slovenie

    European Museum Leadership Programme

    This training programme is for young museums and cultural professionals who have either recently been appointed to a management post (director or head of a department) of a museum or a cultural institution or who are aspiring to become leaders in their institutions.

    Society is changing rapidly which not only has implications for the public role of museums and cultural institutions but also affects the way we experience and see them as part of our cultural framework. More than ever, leadership competencies are necessary to run and lead teams that make museums relevant to society and drive forward necessary change.

    In a series of sessions this programme will introduce young European museums and cultural heritage professionals to the complex concept of self-, team- and institutional leadership helping them to explore their own competencies and leadership skills through self-reflection, discussions and group activities. International guest speakers and the leadership programme team will present best practice models and case studies. During the sessions participants will also have the opportunity to discuss the challenges in their own organisations.

    Applicants should have already staff responsibility and should be under the age of 45 (exceptions are possible).

    Fee: 950 € programme fee plus ca. 300 € for 4 nights Full Board (superior single room) in a 3-star hotel

    Limited spaces (18 – 20 maximum);

    Venue: National Museum Slovenia, Metelkova, Ljubljana, Slovenia

  • 22 novembre 2017

    Musée de Mariemont

    Collections invisibles. Du château Warocqué au musée de demain

    Visite exceptionnelle de l'exposition "Collections invisibles. Du château Warocqué au musée de demain" -au musée de Mariemont par les commissaires de l'exposition, suivie d'un échange autour d'un café avec les participants et la contribution exceptionnelle du séminaire de muséologie de L'ULg.

    À l’occasion du centenaire de notre institution, nous avons choisi de proposer aux visiteurs une expérience qui questionne l’acte même de visiter. Outre la sélection d’objets sortis des réserves exceptionnellement à l’occasion du centenaire et qui soulève débats et questionnements sur le rôle et l’avenir du Musée, l’exposition « Collections invisibles » se déroule dans les salles d’exposition permanente plongées dans la pénombre.

    Par la sélection présentée, la scénographie, les réactions du public et les réponses que le Musée y apporte au fur et à mesure, l’exposition constitue un objet de recherche à part entière. Un travail riche et complexe loin de s’achever une fois la manifestation inaugurée… La proposition est forte et suscite des réactions qui le sont tout autant. Le public interpelle, questionne et le musée se (re-)positionne comme un lieu de débat, un laboratoire de recherche et d’innovation notamment en terme d’accueil des publics, de communication et de médiation. L’exposition, inaugurée fin avril, se tient jusqu’au 26 novembre et nous continuons d’améliorer et de tester de nouvelles manières d’aborder les publics, en particulier les individuels.

    Le Musée de Mariemont souhaite faire connaître cette expérience et la confronter à l’avis d’autres professionnels.

    La visite se prolongera par un échange autour d’un café avec les participants et la contribution exceptionnelle du séminaire de muséologie de L’ULg.

    Début à 13h30  - fin 17h00

    S'inscrire

  • Du 18 novembre 2017 au 19 novembre 2017

    Louvain-la-Neuve

    Ouverture du nouveau musée L de Louvain-la-Neuve

    Le nouveau musée de l'UCL, le Musée L, ouvrira le 18 novembre 2017 dans un bâtiment exceptionnel, signal architectural de Louvain-la-Neuve, imaginé par l'architecte Jacqmain. Après deux ans et demi de travaux de rénovation, l'UCL ouvrira le tout premier musée universitaire de Belgique de grande envergure. 18 et 19 novembre 2017 : week-end festif et gratuit pour tous !

    Musée L pour Musée universitaire de Louvain. Ce nom affirme un héritage universitaire vivant et une histoire commune avec la KULeuven. L pour Louvain, pour insister sur la « marque Louvain », emblème de l’UCL depuis 1425. Le L exprime aussi par sa forme en équerre la solidité, l’ancrage et également une grande ouverture en « aile » ; il décloisonne, comme le principe des dialogues entre les œuvres. Deux dimensions nécessaires et complémentaires que l’art dynamise.

    Les collections du musée sont issues des professeurs de l’UCL et d’importantes donations privées. S’y côtoient des œuvres d’art (Rembrandt, Goya, Picasso, Magritte, Alechinsky,…), des spécimens d’histoire naturelle, des objets archéologiques et ethnographiques ou encore des machines et inventions à vocation scientifique.

    Le parcours dans le musée est conçu comme une exploration de ce qui pousse l’homme à inventer. Le visiteur découvre les collections à travers 5 thèmes

    Quant à la scénographie du futur musée, elle a été conçue par l’agence spécialisée Kinkorn (Pays-Bas), qui a, par ailleurs, déjà signé des éléments scénographiques du Musée Catharijne Convent (Utrecht) et du MAS (Anvers). Le mot d’ordre : respect et mise en valeur de l’architecture par la sobriété des mobiliers et mise en lumière de grande qualité. Vitrines, socles et graphisme sont le fruit du travail de la société Potteau, qui est également responsable de la scénographie du Musée royal de l’Afrique centrale dont le chantier est en cours. 

    Pour sa première exposition, le Musée L accueillera l’artiste Barthélémy Toguo (né en 1967, au Cameroun

  • Du 9 novembre 2017 au 12 novembre 2017

    STAM - Stadsmuseum Ghent (Ghent City Museum)

    OPEN HEART SURGERY – The Value of Museum Collections: NEMO's Annual Conference

    Collections are at the heart of museums. As their core and basis, NEMO wants to take an open look at how museums operate with their collections nowadays. How do museums make their heart beat, how is it connected to other organs in the museum-body and to society?

    We want to debate questions about how museum collections can help develop a sense of identity – both for the museum itself and their community. What are the contemporary approaches to museum collecting today? How must we challenge traditional museum thinking and practice, and redefine the museum's role in socially and politically changing times?

    Museum experts from all over Europe will present museum concepts and projects reaching into political and social spheres or opening up collections to participative, modern and exceptional approaches. Museums need to deal with new tasks, new challenges and opportunities within a digital and diverse society, preserving intangible heritage, representing diverse and shared heritage. These tasks have to be met with changing resources, structures, expertise and skill sets to make sure collections are accessible for current and future audiences.

    Additionally, this year’s conference offers various hands-on workshops that look into different aspects collection handling. NEMO also offers the unique opportunity to connect to European museum-related projects and initiatives during a EU Project Slam.

  • 13 octobre 2017

    Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique

    BeMuseum Annual Conferenc on Innovation in Museums

    Faites passer votre musée du temps des dinosaures à l'ère digitale

    Après une première édition qui a rencontré un succès inespéré, BeMuseum, le réseau d'innovation pour les professionnels de musée en Belgique, organise sa deuxième conférence. Le but de cette rencontre annuelle est de faire part des derniers développement en matière d'innovation muséale, et de mettre en lumière les tendances à venir en matière de culture, d'innovation et de technologie.

    Pour s'inscrire: http://www.bemuseum.be/tickets/

  • Du 26 septembre 2017 au 29 janvier 2018

    ADAM [Brussels Design Museum]

    A tribute to Componibili

    À l'automne 2017, le ADAM – Brussels Design Museum accueillera l'exposition Tribute to Componibili, réalisée en collaboration avec le Kartell Museo (Milan) pour célébrer le 50e anniversaire de cette objet emblématique du design des années 1960.

    Pièce de mobilier innovante conçue en 1967 par Anna Castelli Ferrieri (1920 – 2006), les Componibili sont des structures empilables et modulaires en ABS, type de plastique  alors utilisé pour la première fois. Les Componibili répondaient aux nouveaux besoins de son temps en proposant un produit très fonctionnel qui pouvait s’adapter à de nombreux contextes. Le concept de modularité, qu’ils ont introduit, devient un « leitmotiv » de la création en design des décennies suivantes.

    L’exposition retrace l’histoire des Componibili à travers une approche émotionnelle mais aussi les interprétations personnelles de designers contemporains tels Ron Arad, Nendo, Philippe Starck, Mario Bellini, Ferruccio Laviani, … L’édition bruxelloise de cette exposition sera enrichie du regard de designers belges sur cette pièce iconique.

  • Du 23 juin 2017 au 7 janvier 2018

    ADAM [Brussels Design Museum]

    Panorama. A history of modern design in Belgium

    "Panorama. A history of modern design in Belgium" retrace cent ans d'histoire du design moderne en Belgique. L'exposition s'ouvre sur le style Art nouveau émergeant à Bruxelles à l'aube du 20e siècle, pour ensuite retracer l'évolution du design dans le courant de ce même siècle : les aspirations sociales du mouvement avant-gardiste de l'entre-deux-guerres, les expériences pédagogiques menées au sein de l'école La Cambre, l'engouement succédant à la Seconde Guerre mondiale pour le design, la promotion du design moderniste belge par le biais du Brussels Design Centre.

    À travers des objets, du matériel graphique, des photos et des fragments vidéo originaux, l’exposition dévoile les nombreuses facettes du design moderne en Belgique : ambition utopique d’améliorer le quotidien, outil destiné à stimuler l’économie nationale et représentant de la nation belge lors d’expositions internationales.

    La Belgique n’est pas d’emblée associée au design. Pourtant, le design est intimement mêlé à l’histoire du pays : des courants artistiques tels que l’Art nouveau y sont nés et des événements emblématiques tels que l’Expo 58 s’y sont déroulés. Panorama éclaire cette histoire du design et montre comment la Belgique a utilisé le design de différentes manières au cours de l’histoire

  • 22 juin 2017

    Musée du Verre à Sars-Poterie

    ANNULATION

    En raison du très faible nombre de participants inscrits, nous avons décidé d'annuler cette visite afin de ne pas mobiliser nos collègues du Musée du Verre pour si peu. Nous espérons pouvoir la reporter à l'automne.

  • 9 juin 2017

    Paris, siège de l'UNESCO

    32eme Assemblée Générale ICOM

  • Du 9 juin 2017 au 11 juin 2017

    Sorbonne, Paris

    Définir le Musée du XXI siècle

    La mission sur les musées pour le XXIe siècle est en cours de clôture en France, tandis qu'une importante recommandation de l'Unesco sur la protection et la promotion des musées vient d'être votée sur le sujet il y a quelques mois ; il est cependant impératif de continuer à s'interroger sur les nouveaux contours de cette institution âgée de deux siècles et demi, dont de nouvelles formes continuent d'émerger en ce début de millénaire.

    La question de la définition du musée constitue un enjeu considérable, car elle influe sur la manière dont la constitution même du champ muséal et la détermination des acteurs qui y figurent (quelles sont leurs missions, quel est leur rapport à l’économie et leur place dans celle-ci, peuvent-ils réaliser du profit, etc.). L’ICOM, dont la définition du musée est la plus partagée de par le monde (elle a été reprise par l’Unesco dans sa récente recommandation) entame un processus de révision de sa définition.

    Les enjeux géopolitiques portant sur la définition du musée sont considérables, et il importe, à cet égard, que les pays francophones participent activement aux débats autour de cette question, afin d’affirmer leur vision du musée dans le monde

  • Du 5 juin 2017 au 8 octobre 2017

    ADAM [Brussels Design Museum]

    The Paper Revolution. Soviet Graphic Design and Constructivism (1920 - 1930's)

    The Paper Revolution (1920-1930s) est dédiée au design graphique des années 1920 et 1930. Illustré par les travaux de Aleksandr Rodchenko, Varvara Stepanova et Vladimir Mayakovsky, The Paper Revolution explore l'identité visuelle du mouvement constructiviste soviétique.

    Outil artistique et culturel de la Révolution russe de 1917, ce mouvement se propose d’illustrer l’utopie socialiste de Lénine et se fait le porte-voix de la révolution prolétarienne.

  • Du 29 mai 2017 au 2 juin 2017

    Bruxelles et Arlon

    Formation "Hostile Environment Awareness Training" - Biens Culturels

    La Défense belge associée à la Croix-Rouge belge, sous l'impulsion de la Commission interministérielle de droit humanitaire (CIDH) et du Bouclier Bleu, section Belgique, a mis sur pied une formation pour la protection et la sauvegarde des biens culturels et de ceux qui en ont la garde en cas de menace armée et de conflit.

    Ce cours est gratuit.

    Pour postuler: envoyer une brève lettre de motivation et un CV complet à "blueshield@kikirpa.be", ou par poste à  "Blueshield -  1, parc du Cinquantenaire - 1000  Bruxelles"
    Délai pour envoyer votre candidature: 2 avril

    Attention: seules 15 personnes pourront participer au cours cette année.

    Pour toute question merci de vous adresser à : "blueshield@kikirpa.be"

  • Du 27 avril 2017 au 28 avril 2017

    Institut Royal du Patrimoine Artistique, Bruxelles

    Patrimoines en mouvement : entre préservation et dévotion

    À l'occasion des quinze ans du décret de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) relatif aux biens culturels mobiliers et au patrimoine oral et immatériel, la Direction du Patrimoine culturel de la FWB et l'Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) se sont associés pour mener une réflexion sur la manière de concilier les valeurs opposées présidant à la préservation tant des manifestations immatérielles que du patrimoine mobilier qui en constitue le ressort matériel.

    Ce n'est que dans les dernières années du XXe siècle que, sous l'impulsion de l'UNESCO, le patrimoine immatériel a été reconnu comme une fraction essentielle du patrimoine culturel de l'humanité. Les traditions orales, les savoir-faire, les pratiques sociales, les rituels et les événements festifs sont aujourd'hui reconnus comme des composantes fondamentales de la diversité culturelle. À ce titre, l'autorité publique doit veiller à en assurer la préservation pour les générations futures.

    Diverses manifestations reconnues du patrimoine culturel immatériel impliquent d'autres enjeux patrimoniaux. C'est le cas de certaines pratiques rituelles et festives centrées sur des objets faisant figure d'écrins véhiculant des valeurs mémorielles ou religieuses. Souvent, les processions en tous genres, religieuses ou non, assurent des déplacements d'objets mobiliers qui peuvent être eux-mêmes de haute valeur patrimoniale et qui sont à leur tour l'expression de la communauté qui les a engendrés. On songe par exemple aux antiques statues ou reliquaires en tous genres qui sortent périodiquement dans des conditions parfois susceptibles de mettre leur conservation en péril. Il y a donc un conflit de valeurs entre les manifestations relevant du patrimoine immatériel et les objets précieux qui les soutiennent. On reconnaîtra aussi un conflit de valeurs pour un même objet, qui peut être reconnu d'un côté comme objet de dévotion et de l'autre comme objet patrimonial.

    À l'occasion des quinze ans du décret de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) relatif aux biens culturels mobiliers et au patrimoine oral et immatériel, la Direction du Patrimoine culturel de la FWB et l'Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) se sont associés pour mener une réflexion sur la manière de concilier les valeurs opposées présidant à la préservation tant des manifestations immatérielles que du patrimoine mobilier qui en constitue le ressort matériel. Il s'agira moins de se focaliser sur de multiples études de cas que de dégager des mécanismes susceptibles d'assurer de façon harmonieuse la pérennisation tant des pièces processionnées que des manifestations qu'elles rehaussent. L'objectif est d'aboutir à des solutions concrètes permettant d'améliorer l'analyse des risques et les conditions de déplacement, de sécurité et de manipulation de biens processionnés.

    Ce colloque se tiendra dans l'auditorium de l'Institut royal du Patrimoine artistique (1, parc du Cinquantenaire B-1000 Bruxelles) les jeudi 27 et vendredi 28 avril 2017. Les propositions de communications (de 20 minutes au maximum) doivent être adressées, pour le 15 octobre 2016, à l'adresse mail : patrimoinesenmouvement@cfwb.be. Les langues utilisées seront le français et le néerlandais. Les propositions comprendront : un titre, une présentation en 200 mots environ, les coordonnées précises du ou des orateurs, un curriculum vitae d'une page au maximum. Elles seront sélectionnées par le comité organisateur dans le courant du mois de novembre et le résultat de la sélection sera communiqué au plus tard dans la première semaine de décembre. Les intervenants retenus s'engagent à remettre leur texte pour publication dans les trois mois qui suivront la réunion. Les actes seront publiés par la FWB.

  • 29 mars 2017

    Visite professionnelle au Patrimoine Ferroviaire et Touristique (Schaerbeek)

    Cette visite est supprimée pour des raisons indépendantes de notre volonté

  • 29 mars 2017

    Gare de Schaerbeek (Bruxelles), 5 place Princesse Élisabeth

    Visite professionnelle au Musée TrainWorld

    Monsieur Jonckers, Directeur de TrainWorld nous fera découvrir l'historique de la création de ce musée et les contraintes de conservation et de présentation liée aux types de collections présentées au travers des différentes salles de Train World

    De 14h à 16h: visite guidée du TrainWorld

    Visite gratuite pour les membres ICOM. Non membres 15€.

     

    Rendez-vous dans le hall d'entrée de la gare.

    S'inscrire

  • Du 20 mars 2017 au 21 mars 2017

    Paris

    "Le public jeune et familial : construire une offre de médiation"

    Comment et de quelles façons envisager des formes de médiation adaptées aux spécificités du public jeune (enfants de 3 à 10 ans) et du public familial ?

    Cette formation permet d'envisager des formes de médiation adaptées aux spécificités du public jeune (enfants de 3 à 10 ans) et du public familial. Concevoir des programmes et supports de médiation adaptés, mettre en oeuvre des projets à l'attention de ce public, mais aussi évaluer et valoriser ces actions : autant d'aspects qui seront abordés lors de cette session. Formateur : Tanguy Pelletier - Directeur des publics du Palais de Tokyo, Paris.

  • 20 mars 2017

    Institut Royal du Patrimoine Artistique, Bruxelles

    Assemblée Générale ICOM Belgique Wallonie/Bruxelles

    L'Assemblée Générale ICOM Belgique Wallonie/Bruxelles aura lieu le lundi 20 mars 2017 à l'IRPA (Parc du Cinquantenaire, à Bruxelles. Accès par l'avenue de la Renaissance, en face du numéro 42)

     

    PROGRAMME

    Dès 9h00 : Accueil

    9h30 – 12h30 AG ICOM B W/B

    12h30 – 13h30 Repas sur place pris avec nos collègues d'ICOM-Vlaanderen

    13h30 – 15h30 Visites de certains lieux proposés par nos collègues de l’Institut

    L'inscription ne se fait qu'à l'aide des formulaires reçus par poste. Si vous n'avez rien reçu, veuillez le signaler à admin@icom-wb.museum

    Notez que l'AG d'ICOM Belgique aura lieu le 25 avril. Une convocation particulière vous parviendra ultérieurement.

  • 19 mars 2017

    Musée bruxellois du Moulin et de l'Alimentation

    Conférence par Geneviève Lacroix (historienne): La crème glacée, frissons et voluptés

    Crème glacée, sorbet, glace, glaçon, esquimau, freeze rolls… Que sont réellement ces petites merveilles de gourmandise et depuis quand appartiennent-elles à la gastronomie ?

    Si la maîtrise du feu est un facteur essentiel dans l’évolution de l’humanité, qu’en est-il du froid ? Comment est-il perçu par la médecine, les moralistes, les dégustateurs, les mondains, de l’Antiquité à nos jours ? Les enfants pouvaient-ils consommer ces préparations étranges, obtenues par des moyens techniques complexes ? Et surtout, comment produire, conserver et consommer ces douceurs fondantes, sucrées, fragiles et éphémères ?  Recettes, ustensiles appropriés, biscuits attitrés, imaginaire débridé, les « glaces » constituent un monde à part de la « cuisine » et de l’art de la table.


    Nous vous invitons à découvrir l’histoire mouvementée et des « glaces » en Europe occidentale, de la préhistoire aux dernières tendances

    Conférence donnée à 14h au Musée même.

    Coût: 4/2€ (étudiants, seniors, sans emploi), entrée incluse.

  • Du 15 mars 2017 au 17 mars 2017

    Paris, INP

    Conservation préventive : les matériaux de conservation, propriétés et mise en œuvre

    Cette formation a pour objectif d'apporter aux responsables de collections patrimoniales les connaissances fondamentales sur les propriétés physiques des matériaux de conservation et leurs interactions avec les matériaux constitutifs des collections.

    Cette session s'inscrit dans un cycle de formations complémentaires conjointement développé par le département des conservateurs et le département des restaurateurs de l'Institut national du patrimoine. Comment faire le bon choix des matériaux de conservation les plus adaptés par rapport au projet ponctuel de l'établissement et à ses moyens humains et économiques ? Cette formation a pour objectif d'apporter aux responsables de collections patrimoniales les connaissances fondamentales sur les propriétés physiques des matériaux de conservation et leurs interactions avec les matériaux constitutifs des collections. Les techniques élémentaires de mise en œuvre des différents supports seront abordées sous forme de cas pratiques adaptés à différentes typologies de collections.

    Coordonnatrices : Nathalie Le Dantec, restauratrice, consultante en conservation préventive, adjointe au directeur des études du département des restaurateurs, chargée de la formation permanente, Institut national du patrimoine ; Frédérique Vincent, consultante en conservation préventive, restauratrice d'objets ethnographiques

    Public concerné : conservateurs du patrimoine et des bibliothèques, chargés d'études documentaires, attachés de conservation, assistants de conservation, régisseurs d'œuvres d'art, restaurateurs, responsables de collections patrimoniales, professionnels du patrimoine d'Etat, des Collectivités territoriales et du secteur privé

  • 12 mars 2017

    Musée bruxellois du Moulin et de l'Alimentation

    Atelier culinaire : Gâteaux glacés de fête

    Depuis des temps très lointains, la glace fait partie intégrante du domaine de la pâtisserie. Il n'est dès lors guère étonnant d'avoir vu se développer des gâteaux glacés de fête. Saisissez la chance qui vous est offerte de venir vous y essayer à l'occasion de cet atelier culinaire !

    Entrée au musée et activité: 10€ / 8€ (enfants, étudiants, seniors, sans-emploi, moins-valides)

  • 11 mars 2017

    Bruxelles

    Museum Night Fever 2017

    23 musées bruxellois sortent de leur cadre habituel le temps dʼune soirée. Audacieux, animés, joyeusement iconoclastes et 100% dans lʼair du temps. Performances, musique live, danse, ateliers, vidéos, installations et visites guidées.

    Le samedi 11 mars 2017, de 19h à 1h du matin, les musées bruxellois ouvriront pour la dixième fois leurs portes pour la MNF, l'annuelle nuit des musées.

    Attendez-vous à un programme tonitruant et novateur !

  • 17 février 2017

    HAUTE ECOLE ARC CONSERVATION-RESTAURATION NEUCHÂTEL, SUISSE

    TRANSPORT DES BIENS CULTURELS : UN CONDITIONNEMENT EN ADEQUATION AVEC LE CAHIER DES CHARGES DES TRANSPORTEURS

    Cette formation vient en complément des cours sur la manipulation, le déplacement et le conditionnement des biens culturels offerts précédemment. Son objectif est de donner les connaissances de base sur le transport des biens culturels afin de permettre la réalisation de conditionnements adéquats ainsi que la réalisation de cahier des charges pour les transporteurs professionnels.

    Bluenn Boulangé, conservatrice-restauratrice indépendante spécialisée dans les objets métalliques. Enseignante à la HE-Arc en Bachelor de conservation. Anouk Cateland, Welti-Furrer Fine Art AG / Welti-Furrer Immobilien AG : Fine Art Shipping and Storage, Zurich.

    Cette formation vient en complément des cours sur la manipulation, le déplacement et le conditionnement des biens culturels offerts précédemment. Son objectif est de donner les connaissances de base sur le transport des biens culturels afin de permettre la réalisation de conditionnements adéquats ainsi que la réalisation de cahier des charges pour les transporteurs professionnels. Les biens culturels étant des objets souvent complexes, la réalisation de leur conditionnement et de leur transport le sont aussi. Durant ce cours, nous aborderons les différentes forces mécaniques qui sont mises en jeu lors d'un déplacement, les conséquences de l'application de ses forces et comment en tenir compte pour réaliser les protections autour d'un objet. Nous verrons les différents types de transport avec leur avantages et leurs inconvénients, quels matériaux utiliser en fonction de leurs propriétés, quels dispositifs de conditionnements et de calage en fonction des types d'objet (tamponnage, simple caisse, double caisse). Enfin, quels types d'outils utiliser avec leurs avantages et leurs inconvénients et comment bien arrimer une charge

  • 29 janvier 2017

    Musée bruxellois du Moulin et de l'Alimentation

    Atelier culinaire : omelette sibérienne

    Omelette sibérienne, omelette norvégienne, baked alaska, … Autant de noms pour décrire un dessert original inventé au XIXème siècle. Ce dessert est constitué de trois couches : un cœur glacé, une couverture en génoise crémeuse, le tout recouvert d'une meringue croustillante. Que de saveurs dans un seul dessert ! Venez découvrir cette préparation hors du commun et venez frissonner de plaisir !

    10€ / 8€ (enfants, étudiants, seniors, sans-emploi, moins-valides). Entrée au musée comprise

  • Du 13 décembre 2016 au

    Monde entier

    Journée internationale des musées 2017: Musées et histoires douloureuses : dire l'indicible dans les musées.

    Autour du 18 mai prochain, la communauté mondiale des musées célébrera la Journée internationale des musées. En 2017, le thème de la Journée internationale des musées sera "Musées et histoires douloureuses : dire l'indicible dans les musées".

    Ce thème met en lumière le rôle des musées qui, en se mettant au service de la société, peuvent devenir des centres de pacification des relations entre les peuples. De même, il met en exergue comment l’acceptation d’un passé douloureux constitue un premier pas pour envisager un avenir commun sous le signe de la réconciliation.

    En choisissant de dire l’indicible au musée, le thème de la JIM 2017 permet d’appréhender l’incompréhensible des passés douloureux inhérents à l’humanité. Cette thématique incite le musée à s’inscrire comme acteur de l’apaisement des histoires traumatiques passées grâce à la médiation et à la pluralité des points de vues exprimés.

    Quel que soit la nature des institutions culturelles, nous invitons les acteurs du monde entier à rejoindre cette fête qui mettra en avant le lien qui permettra de penser un futur au-delà des tabous et vers une meilleure compréhension de l’autre, de son histoire et de son identité.

  • 12 décembre 2016

    La Fonderie - Musée Bruxellois de l'Industrie et du Travail (Bruxelles)

    Visite Professionnelle ICOM-BWB: La Fonderie

    Les prochaines visites professionnelles ICOM-BWB auront lieu le lundi 12 décembre à La Fonderie et au musée ADAM, tous les deux situés à Bruxelles. Pascal Majerus nous guidera dans les collections de la Fonderie.

    Le programme est le suivant:

    10h30
    La Fonderie, Musée Bruxellois de l’Industrie et du Travail
    27, rue Ransfort
    1080 Bruxelles

     

    12h30
    Pause lunch au Walvis
    209, rue Antoine Dansaert
    Lunch à partir de 10€

    Merci de préciser lors de l'inscription si vous participez ou non au repas

     

    14h30
    Seconde partie de la journée de visites professionnelles: se référer à l'onglet suivant afin de faire une inscription séparée.

     

    Prix:

    Les visites sont gratuites pour les membres ICOM (Belgique, ou autre). Les non-membres ICOM peuvent participer pour autant qu'ils accompagnent un membre ICOM, au tarif de15€ la demi-journée ou 20€ pour la journée entière (à coupler avec la visite du ADAM), en sus des frais de repas éventuels.

    S'inscrire

  • 12 décembre 2016

    ADAM Art & Design Atomium Museum

    Visite Professionnelle ICOM-BWB: ADAM Art & Design Atomium Museum

    La prochaine visite professionnelle ICOM-BWB aura lieu le lundi 12 décembre au musée ADAM,situé à Bruxelles. Arnaud Bozzini nous guidera dans les collections de l'ADAM Art & Design Atomium Museum.

    Le programme est le suivant

    10h30
    Première partie de la journée de visites professionnelles: se référer à l'onglet précédant afin de faire une inscription séparée.

     

    12h30
    Pause lunch au Walvis
    209, rue Antoine Dansaert
    Lunch à partir de 10€

    Lors de l'inscription préciser si vous participez au repas (et si vous l'avez déjà indiqué en cas de participation à la journée entière)

     

    14h30
    ADAM Art & Design Atomium Museum
    1, place de Belgique
    1020 Bruxelles (plateau du Heysel)

     

    Prix

    Les visites sont gratuites pour les membres ICOM (Belgique, ou autre). Les non-membres ICOM peuvent participer pour autant qu'ils accompagnent un membre ICOM, au tarif de15€ la demi-journée) ou 20€ pour la journée entière), en sus des frais de repas éventuels.

    S'inscrire

  • 5 décembre 2016

    Hôtel de ville de Bruxelles, Grand Place, Salle des Milices

    Catastrophes: prévenir et réagir

    Le Comité belge du Bouclier Bleu, avec le soutien et la participation des services de la Direction des Monuments et Sites de la Région Bruxelles et de la Ville de Bruxelles organise une journée d'études sur la protection des biens culturels au coeur de Bruxelles.

    Conférences en français et en néerlandais. Programme complet ici.

    Prix (conférences + lunch) 20 € – étudiants 10 €, avant le 25 novembre 2016

    Pour s'inscrire

  • 29 novembre 2016

    Univsersité Libre de Bruxelles, salle Dupréel, bâtiment S, 1er étage, 44, av. jeanne

    Le trafic illicite des biens culturels, source de financement du terrorisme et des groupes armés

    La Commission belge francophone et germanophone pour l'UNESCO organise une journée de réflexion sur ce thème cruellement d'actualité en Belgique et en particulier à Bruxelles. En effet, le trafic des biens culturels est un phénomène qui n'a cessé au fil des ans de prendre une importance de plus en plus considérable, jusqu'à occuper aujourd'hui la peu envieuse place de troisième commerce illicite au monde. Et son implication dans le financement des conflits armés a été relevé à de maintes reprises et récemment mis en lumière par un rapport de l'ONU

    La question du trafic illicite des biens culturels fait l’objet depuis de nombreuses années de l’attention toute particulière de plusieurs organisations internationales. Selon Interpol, le commerce illégal d’objets d'art compte pour un cinquième de l’activité du crime organisé dans le monde

    L’histoire a démontré que, de tous temps, ce phénomène s’aggravait dans les situations de conflit armé, à caractère international ou interne, y compris et en particulier dans les situations d’occupation. A titre d’exemple, durant ces 40 dernières années, ce fut le cas au cours de la guerre entre l’Irak et le Koweït ainsi que lors des conflits en Afghanistan et au Cambodge. Dans chacune de ces situations, des collaborations internationales ont été mises en place, avec plus ou moins de succès, pour rechercher, identifier, saisir et éventuellement restituer les biens culturels ainsi volés.

    En Belgique, des actions de sensibilisation efficaces du Conseil international des Musées (ICOM) ont permis l’application effective par les musées belges, dans les années 80 et 90, de son Code de déontologie qui interdit l’acquisition par les musées, de biens culturels volés ou exportés illicitement.

    Mais quels que soient les résultats des mesures prises au cours de ces trois dernières décennies, l’ampleur et la nature du trafic illicite de biens culturels en provenance du Moyen-Orient, et plus particulièrement de Syrie et d’Irak, exigera des actions renforcées en Belgique, pays de destination. En effet, dans le cas du conflit en Syrie, le trafic de biens culturels n’est plus un aspect collatéral du conflit, comme dans le passé, mais est devenu une source essentielle de financement de la guerre pour certains groupes armés belligérants ainsi que du terrorisme international.

    Et dans les faits la police fédérale a la preuve de revente d'objets volés en Belgique par des personnes proches de DAECH..

    Cette journée organisée à l’initiative de la Commission belge francophone et germanophone pour l’UNESCO a pour but de faire le point sur la situation en Europe et en Belgique et de mobiliser la société de manière générale.

    La participation est libre mais l'inscription indispensable, à l'aide de ce formulaire, à renvoyer par voie électronique, à f.amer@wbi.be ou s.multilateralmondial@wbi.be.

    Délai au 24 novembreä

  • Du 10 novembre 2016 au 12 novembre 2016

    Badisches Landesmuseum, Karlsruhe, Allemagne

    24ème Conférence annuelle NEMO "Parlons argent: la valeur économique des musées"

    Du 10 au 12 novembre 2016 NEMO - le réseau européen des organisations muséales - tiendra sa 24ème conférence annuelle "Parlons argent: la valeur économique des musées" à Karlsruhe, Allemagne. Cette édition 2016 a pour but d'explorer la dimension économiques des musées en se penchant d'une part sur les modèles d'entreprise qui peuvent diminuer la dépendance aux fonds publics, et d'autre part sur la quantification des impacts sociétaux de leurs politiques culturelles.

    Parmi les différents éléments qui entrent dans le calcul de la valeur économique des musées, comme le tourisme culturel, la création d’emplois, la compétitivité et le développement régionaux , ou encore la coopération avec le secteur de la création, la manière dont les musées en Europe peuvent  s’ouvrir à différentes opportunités et coopérer avec d’autre secteurs sera en particulier abordée.

    Nos intervenants partageront à l’occasion de deux tables rondes  leur meilleures initiatives, exemples, études et approches stratégiques illustrant l’impact économique des musées, et les implications financières de la coopération et du partenariat. Comme toujours, un directeur de musée reconnu internationalement répondra à vos questions, et une série d’ateliers pratiques offriront  la possibilités aux professionnels de musée d’apprendre à devenir des partenaires actifs au sein et pour le secteur de la création.

    Les participants auront également la possibilité d’assister aux réunions des groupes de travail NEMO et aux conférences données par leurs invités, ainsi que de connaître la ville de Karlsruhe et ses musées à l’occasion de tours guidés.

    Ce programme ambitieux de conférences, d’ateliers, de réunions et d’activités culturelles réunira des professionnels de musée de plus de 20 pays et leur permettra de se mettre en contact avec les secteurs de la création et de l’économie, ainsi qu’avec des décideurs politiques nationaux et européens.

    La conférence annuelle NEMO se veut une plate-forme dynamique d’échanges entre le secteur muséal européen et l’Union Européenne, en offrant une perspective transnationale sur des problématiques muséales quotidiennes ad hoc. Si vous désirez entrer en contact avec vos collègues européens, prendre connaissances des initiatives, programmes et stratégies européennes relatives au secteur muséal, rejoignez-nous pour en discuter au Palais de Karlsruhe, siège du Badisches Landesmuseum  (Musée du Land de Bade-Wurtemberg ) depuis 1919.

    Cette année les professionnels de musées membres d’une organisation affiliée à NEMO ont un rabais de 20% sur leurs frais d’inscription.

    Vous pouvez vous inscrire jusqu’au 4 novembre 2016

    Pour de plus amples informations sur la conférence, consultez notre site internet http://www.ne-mo.org/about-us/ac2016.html ou en utilisant les hashtags #moneymatters et #NEMOac16  sur facebook et twitter!

  • 14 octobre 2016

    Musées Royaux des Beaux Arts, Bruxelles

    BeMuseum Kick-off Conference on Innovation in Museums

    À l'ère du digital, les musées subissent de profondes mutations. Ils sont confrontés à de nombreuses défis, souvent similaires d'un établissement à l'autre. Pourtant, peu de passerelles existent entre ces institutions pour faciliter les échanges de bonnes pratiques et stimuler les coopérations. BeMuseum a pour objectif de créer un réseau de et pour les professionnels des musées en Belgique. Dédié à l'innovation, un tel réseau permettra à la fois de créer un espace de dialogue, de renforcer la solidarité intermuséale et de stimuler des collaborations.

    Date: 14 octobre 2016

    De : 09h00 à 19h30

     

    Tarifs:

    Tarif entreprises €150,00
    Tarif musées non membres €100,00
    Tarif musées membres €75,00

     

    Pour plus d'information sur les intervenants et s'inscrire: BeMuseum

  • 1 octobre 2016

    Musée Royal d'Art et d'Histoire (aka Musée du Cinquantenaire), Bruxelles

    Colloque International LINKProject.eu : Les réserves mutualisées - Accessibilité, consultation, préservation, fonctionnalité et sécurité

    L'association LINK.eu organise en association avec ICOM-Belgique Wallonie/Bruxelles, Innoviris et Katoen Natie Art une journée d'études sur la problématique de la mutualisation des réserves muséales à l'échelle régionale, fédérale/nationale, et européenne. Des responsables muséaux feront part de leur expérience en matière de mutualisation des réserves muséales autour de trois axes : les constats découlant de ces expériences, les questions de mise en place et d'exploitation, et enfin, les possibilités d'emploi et de formation dans cette filière.

    L'association LINK.eu a été constituée suite à une réflexion menée au sein du Conseil bruxellois des Musées sur la problématique d’importantes collections muséales « orphelines » (non accessibles au public) liées à la question de la communication. Elle initieune réflexion avec des partenaires tant régionaux, nationaux qu'internationaux sur la problématique de la recherche d'espace face à l'accroissement des réserves mais aussi des impératifs de conservation, et de ce fait avancer une réflexion sur leur mutualisation. Il est évident que cela intéressera plus d'un musée mais également les chercheurs et scientifiques en matière de conservation préventive (supports conservés séparément selon la nature des objets ou autorégulation par le mélange des objets/supports, bâtiment passif ou climatisation appropriée…), ainsi que ceux qui s’intéressent aux nouveaux métiers ou à la mise en place de formations spécialisées (maintenance du patrimoine y compris industriel et technique, gestion de l'entreposage, logistique, responsable en conservation préventive...) avec pour objectif final d'en valider les compétences.

    Le colloque sera ouvert par  le secrétaire d'ICOM Belgique Wallonie/Bruxelles, Philippe Englebert, gestionnaire de collections d’oeuvres d'art au Musée Royal de Mariemont.

    Détails:

    Date : Samedi 1er octobre 2016 de 10h00 à 17h00
    Langue : Français, néerlandais et anglais (la traduction simultanée sera disponible dans les trois langues)
    Inscription : Veuillez compléter le formulaire en ligne : https://goo.gl/forms/SP8CktbbRYDUbs272
    Date limite d’inscription : 25 septembre 2016
    Frais d’inscription : 30 € - ce qui inclut: déjeuner et pauses-cafés du matin et de l’après-midi.

    Cette journée d’études sur les réserves mutualisées  fait suite aux journées de rencontre du projet RE-ORG Belgium prévues les 28-29 septembre 2016.

  • Du 28 septembre 2016 au 29 septembre 2016

    Musées Royaux d'Art et d'Histoire, Bruxelles, Belgique

    Séminaire international RE-ORG : Renouer avec les collections dans les réserves

    Pour la plupart des musées dans le monde, s'occuper – et veiller à l'accessibilité – des collections dans les réserves représente un défi majeur. Les petits musées sont particulièrement vulnérables, en raison de ressources limitées et d'un accès restreint aux compétences. Néanmoins, les petits musées sont inventifs et sont liés au territoire et aux communautés locales. En 2011, l'ICCROM et l'UNESCO ont créé "RE-ORG" (www.re-org.info), une approche globale détaillée visant à aider les petits musées dans la réorganisation de leurs aires de stockage. Cinq ans plus tard, RE-ORG a été consulté environ 80 000 fois et 13 projets de formation RE-ORG ont été mis en œuvre dans 9 pays à travers le monde.

    Ce séminaire comprendra des présentations de la part des musées participant à l’initiative RE-ORG Belgique, ainsi qu’à d’autres projets RE-ORG à travers le monde. Les discussions porteront sur des collections de différents types et dimensions. Seront abordées différentes solutions pratiques relatives aux espaces limités, aux objets dispersés, au mobilier de rangement pouvant être réutilisé ou adapté. Un accent particulier sera mis sur les résultats significatifs des réserves réorganisées pour les communautés et sur les différentes façons dont ces projets ont été communiqués au public. Le programme comprendra une présentation sous forme d’affiches, des vidéos et des visites guidées dans certaines aires de stockage de musées récemment réorganisées dans la région de Bruxelles.

    Pour vous inscrire au séminaire, veuillez remplir ce formulaire. Les informations concernant le paiement vous seront envoyées après confirmation de l’inscription.

    Lors de votre inscription, nous vous demandons de bien vouloir contribuer à la section « Entreposage des collections : Trucs et astuces » de RE-ORG.

    La section « Entreposage des collections : Trucs et astuces de RE-ORG » est une ressource croissante pour des idées de stockage économiques. Envoyez une photo de la solution de stockage la plus créative, inventive et innovante que vous ayez rencontrée. Par exemple, une idée d’unité de stockage ou de lieu qui soit adaptée à des objets ou à des espaces non-standard, ou une solution personnalisée pour un problème d’espace. Veuillez inclure une légende pour votre image, décrivant le problème traité (une à deux phrases). Souvent, les idées simples, peu coûteuses et qui utilisent des matériaux disponibles localement sont les meilleures.

  • Du 3 juillet 2016 au 9 juillet 2016

    Milan, italie

    24ème Conférence générale d'ICOM

    La 24ème Conférence générale de l'ICOM aura lieu du 3 au 9 juillet 2016 à Milan en Italie, sur le thème: Musées et paysages culturels

    Tous les trois ans, la Conférence générale de l’ICOM réunit la communauté muséale internationale autour d’un thème choisi par les professionnels des musées.

    En invitant leurs collègues du monde entier à la 24e Conférence générale de l’ICOM, le Comité national italien leur propose de réfléchir à un thème cher à la muséologie italienne : le rapport entre musées et paysages culturels. Une question centrale pour l’Italie, qui s’avère une perspective stratégique pour les musées du monde entier en ce troisième millénaire.

    Ce thème constitue à la fois une opportunité et un défi en vue de repenser la mission du musée et de renforcer leur rôle culturel et social.

    ICOM Italie propose d’aborder ce thème selon deux axes principaux :

    Les musées, surtout quand leurs collections sont issues du contexte qui les entoure, n’ont-ils pas le devoir d’assumer aussi la fonction et le rôle de centre d’interprétation pour le territoire et la communauté dont ils sont expression et qu’ils desservent ? 

    De quelle manière, en s’appuyant sur quels moyens, quelles initiatives et propositions les musées peuvent-ils contribuer à iffuser la connaissance du patrimoine culturel présent dans et hors leurs murs?

    Nous pensons que les musées doivent se sentir responsables de leurs collections, mais aussi du patrimoine qui les entoure. Ils doivent se poser en responsable actif de tutelle et agir, grâce à leurs professionnels, sur le territoire où ils s’inscrivent, dans une perspective qu’en Italie a pris le nom de museo diffuso : c’est-à-dire un musée qui s’affranchit de ses limites physiques pour s’étaler au territoire, en élargissant ainsi son action et sa responsabilité à l’ensemble du patrimoine culturel.

    Les musées assument ainsi la responsabilité du paysage culturel et deviennent alors : 

    -dépositaires de sa connaissance, documentée par ses collections, ses travaux de recherche et ses activités scientifiques ;

    - protagonistes de nouvelles investigations sur le patrimoine culturel en tant qu’institution active dans la protection et la conservation des biens présents hors de ses murs aussi ;

    - engagés dans la gestion de ces biens, en développant une nature partagée par beaucoup d’entre eux : celle d’être des musées

    - diffus et des centres d’interprétation du patrimoine local ;

    - responsables de l’éducation au patrimoine et au paysages culturels ;

    - facteurs de la protection et de la conservation du paysage, ainsi que de son développement. Et donc, avec d’autres partenaires

    - aussi de planification urbaine et paysagère et de la promotion du tourisme culturel ;

    - gardiens des valeurs historiques et culturelles du paysage, et agents de son développement durable, car ce dernier les respecte et valorise.

  • 13 juin 2016

    Mons

    Journée culturelle et professionnelle à Mons

    La prochaine visite professionnelle ICOM-BWB aura lieu au Mundaneum et à l'Arthotèque, deux institutions montoises de premier plan.

     

    PROGRAMME

    DE 10H00 A 12H00
    Visite du MUNDANEUM
    Rue de Nimy, 76
    7000 Mons
    www.mundaneum.org

    Nous serons accueillis par Madame Raphaèle Cornille, Responsable des collections iconographiques et des projets numériques.

    Créé à l'initiative de deux juristes belges, Paul Otlet (1868-1944), père de la documentation, et d'Henri La Fontaine (1854-1943), prix Nobel de la paix, le Mundaneum visait à rassembler tous les savoirs du monde et à les classer selon le système de Classification Décimale Universelle (CDU) qu'ils avaient mis au point.
    Berceau d'institutions internationales dédiées à la connaissance et à la fraternité, le Mundaneum devint, au cours du XXe siècle, un centre de documentation à caractère universel
    L'héritage documentaire conservé actuellement se compose, outre des archives personnelles des fondateurs, de livres, de petits documents, d'affiches, de cartes postales, de plaques de verre, du Répertoire Bibliographique Universel, du Musée International de la Presse et de fonds d'archives relatifs à trois thématiques principales : le pacifisme, l'anarchisme et le féminisme

     

    REPAS de 12h00 à 13h45
    Restaurant Petite Provence
    Grand Place 26
    7000 Mons
    www.petiteprovence.be

     

    DE 14H00 A 16H00
    Visite de l'ARTOTHEQUE
    Rue Claude de Bettignies, 1
    7000 Mons
    www.artotheque.mons.be

    Nous serons accueillis  par Monsieur Michel De Reymaeker, Conservateur en Chef des collections communales Artothèque.

    Situé dans la chapelle du couvent des Ursulines l'Arthothèque est quant à elle un centre de réserve, de recherche, de restauration et d'étude du patrimoine, qui rassemble en son sein les collections qui ne seront pas exposées de façon permanente dans les autres sites muséaux.

     

    PARTICIPATION AUX FRAIS

    16 € : ces frais concernent exclusivement le repas de midi comprenant :

    Potage du chef
    Plat à choisir entre :
    1. Mignon de porc « Berdouille », frites
    2. Blanc de volaille des Landes, sauce aux abricots confits et au Pineau
    3. Pavé de saumon vapeur, sauce ostendaise, légumes, purée
    Café

    Remarque : Les boissons sont à choisir et à régler individuellement sur place.

    Lors de votre inscription, merci de préciser:
    - à quelle(s) visite(s) vous vous inscrivez
    - quel est le choix de plat principal (1,2, ou 3) si vous déjeûnez avec nous.

    Pour valider votre inscription, veuillez procéder au versement de 16 € pour frais d’inscription au repas prévu à La Petite Provence  sur le compte BE10 3100 0153 4104 de ICOM-Wallonie-Bruxelles pour le 10 juin 2016 au plus tard, avec la communication : NOM+ICOM+MONS+REPAS 13 JUIN 2016

    S'inscrire

  • Du 6 juin 2016 au 7 juin 2016

    Laténium, parc et musée d'archéologie de Neuchâtel (Hauterive, Suisse)

    Formation "LES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES MOBILES POUR ACCOMPAGNER LE VISITEUR DE MUSÉE"

    Les terminaux de type smartphones et tablettes connaissent un succès croissant. Parallèlement, on assiste à l'émergence de contenus culturels, touristiques et récréatifs adaptés à ces nouveaux outils. Ce cours vous permettra de mieux connaître les outils numériques mobiles et de comprendre les nouveaux enjeux liés aux usages numériques en matière de médiation culturelle. Il vous procurera des outils d'aide à la décision pour le développement éventuel d'outils numériques mobiles au sein de votre institution.

    Programme

    Premier jour

    9.30 h: Accueil

    Les pratiques numériques

    Télécharger des contenus audio

    Les applications mobiles

    Pause de midi

    Visite du Laténium

    Les technologies sans contact

    17.00 h: Fin du premier jour

    Deuxième jour

    9.30 h: Modèles économiques

    De nouveaux modes de médiation?

    Pause de midi

    Ateliers en petits groupes

    Handicap et nouvelles technologies

    17.00 h: Fin de la formation

     

    Tarifs

    CHF 420.-

    Prix par personne pour le cours de deux jours. Les prix comprennent le matériel mais pas les repas de midi

    Possibilité de demander une bourse pour ce cours (http://www.icom-wb.museum/a-propos/formations)

  • 18 mai 2016

    145 pays dans le monde, 35 000 musées

    Journée internationale des musées 2016

    "Musées et paysages culturels", tel est le thème de l'édition 2016 de la Journée Internationale des Musées. Synthèse de nature et d'histoire, un paysage culturel est un territoire en mutation et en constante évolution : il compose avec une identité géologique spécifique et les transformations imposées par le temps et les hommes.

    Chaque année depuis 1977, l’ICOM organise la Journée internationale des musées (JIM), un moment unique pour la communauté internationale des musées. Ce jour-là, les musées qui participent à la célébration de cette journée organisent des manifestations et des activités liées au thème de la Journée internationale des musées, nouent le dialogue avec le public et soulignent ainsi l’importance du rôle des musées en tant qu’institutions au service de la société et de son développement.

    Le thème 2016 « musées et paysages culturels » induit une forme de responsabilité des musées envers les paysages dont ils font partie, auxquels ils peuvent apporter leur contribution sous forme de connaissances et de compétences propres, en étant des protagonistes actifs de sa gestion et de son entretien. La mission principale des musées est de veiller sur le patrimoine, qu’il soit dans ou hors les murs. Leur vocation naturelle est d’élargir leur mission, et de déployer leurs propres activités dans le champ ouvert du patrimoine culturel et du paysage qui les entoure, et dont ils peuvent assumer, à des degrés divers, la responsabilité.  

    À la vision d’un musée engagé essentiellement dans la conservation, l’exposition et la communication de ses propres collections, se substitue une autre, plus respectueuse de la nature d’une institution qui accomplit aussi des recherches et produit, acquiert, élabore et diffuse des connaissances sur le territoire qui l’entoure, et sensibilise les communautés qui y vivent à une autre perception de leur paysage. En assumant des devoirs qui ne se limitent pas à leurs collections, ils sont aussi encouragés à élargir, valoriser, et accroître leurs collections et leur patrimoine de connaissances et de compétences. 

    Mettre en lumière le lien existant entre musées et patrimoine culturel, c’est faire émerger l’idée de musées comme centres territoriaux d’une protection active du paysage culturel.  

    Responsable du paysage qui l’entoure, le musée compte également parmi ses missions la protection et la conservation du patrimoine environnemental, afin de promouvoir le développement respectueux de ses caractères identitaires, de concert et en collaboration avec toutes les entités – publiques et privées – qui à divers titres sont porteuses d’intérêts à son égard. Un musée responsable du paysage assume, dans le même temps, son rôle de centre d’interprétation du patrimoine et du territoire, en promouvant sa connaissance et en sensibilisant ses habitants et ceux qui le visitent à ses valeurs constitutives, en sollicitant leur intervention dans sa conservation, sa promotion et son enrichissement.  

    Le paysage, par nature, est en constante évolution, et ne saurait être figé ou muséifié. Le protéger et le conserver revient à empêcher que ses transformations n’aient pas pour conséquence d’annihiler, de défigurer ou de dégrader ses caractères identitaires. Les musées peuvent ainsi apporter une contribution significative à une administration du territoire qui soit respectueuse des valeurs du paysage, sous la forme de connaissances sur le territoire, le patrimoine et le paysage ; grâce aux activités de protection, de conservation, d’interprétation du patrimoine culturel menées à l’intérieur et à l’extérieur de leurs murs ; par voie de participation active aux politiques publiques et urbaines, et de définition et de mise en œuvre de politiques paysagères. 

  • Du 18 mai 2016 au 27 août 2016

    Bruxelles

    100 Masters : 100 chefs-d'œuvre des Musées bruxellois

    Durant 100 jours, 100 chefs-d'œuvre dans pas moins de 41 musées seront mis à l'honneur via une programmation exclusive invitant à découvrir ou redécouvrir la splendeur du patrimoine belge à Bruxelles : parcours familles, visites guidées, ateliers, et une foule d'autres activités originales.

    Du 18/05/2016 au 27/08/2016, le Conseil bruxellois des Musées organise en collaboration avec les
    musées bruxellois une ambitieuse campagne de promotion de leurs collections permanentes.
    Durant 100 jours, ce sont 100 chefs-d’oeuvre dans pas moins de 41 musées qui seront ainsi mis à
    l’honneur via une programmation exclusive invitant à découvrir ou redécouvrir la splendeur du
    patrimoine belge à Bruxelles : parcours familles, visites guidées, ateliers, et une foule d’autres activités
    originales.

    La campagne vise un public large, national et international, qu’il soit ou non amateur de musées.
    L’objectif de cette campagne est de faire prendre conscience au public de la diversité et de la
    richesse des musées bruxellois, et de l’encourager à aller voir ces 100 chefs-d’oeuvre, et plus
    encore, dans les 107 musées bruxellois.


    Les musées investissent beaucoup de temps, d’argent et de main-d’oeuvre dans l’organisation
    d’expositions temporaires. Résultat : les oeuvres précieuses et uniques de leurs collections permanentes
    ne reçoivent pas l’attention qu’elles méritent. « 100 Masters » compte y remédier.


    La campagne « 100 Masters » est unique : jamais auparavant et nulle part dans le monde une telle
    campagne commune n’a été lancée pour les collections permanentes de tant de musées
    différents (d’art, mais aussi de sciences et de techniques, d’histoire, d’architecture, …) ; et aussi par
    son concept créatif original… Celui-ci sera dévoilé le 18/05/2016, patience

  • 18 avril 2016

    Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (Museum), 29 rue Vautier à Bruxelles

    Visite de la nouvelle salle "Galerie de l'Homme" du Musée des Sciences Naturelles

    Nous vous proposons la visite de la nouvelle salle "Galerie de l'Homme" de l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique par sa muséologue et sa scénographe. Cette salle a été nominée pour le European Museum of the Year Award 2016. Elle sera suivie par la visite des salles "Planète Vivante" en préparation.

    Programme :

    - 10h-12h30 Visite de Galerie de l’Homme par Sophie Boitsios (muséologue) et Katelijne De Kesel (scénographe)

    - 12h30-14h Repas

    - 14h-15h30/16h max. Visite chantier “Planète vivante” (notre future salle permanente – ouverture prévue 2018) + éventuellement présentation par la muséologue et chef de projet, Cécile Gerin.

     

    Possibilité de parking, mais préférez les transports en public ! La gare de Bruxelles Luxembourg est à 3 minutes à pied.

    En raison des mesures de sécurité mises en place suite à l'élévation de la menace terroriste par l'OCAM à 3, veuillez prévoir d'arriver en avance.

     

    Repas

    Le repas sera pris au restaurant "L'Horloge du Sud" (http://horlogedusud.be/) situé à 500m du musée, angle chaussée de Wavre et rue du Trône.

    Plat à choisir entre (indiquer dans votre inscription, ainsi que l'accompagnement):

    1) YASSA (Sénégal) à la volaille - marinade de citron vert, d'oignons et de poivre, 12,50 €

    2) YASSA au poisson - marinade de citron vert, d'oignons et de poivre, 13€

    3) MOAMBE (Congo) à la volaille - sauce à base de pulpe de palme et de légumes - saka-saka, 14,50 €

    4) MOAMBE poisson - sauce à base de pulpe de palme et de légumes - saka-saka, 15€

    5) MAAFE (Afrique de l'Ouest) à la volaille - sauce à base de jus d'arachide, 14,50 €

    6) MAAFE à l'agneau - sauce à base de jus d'arachide, 15 €

    7) Plat du jour surprise à 9€50. Attention, dans ce cas pas de paiement de plat à faire, le plat du jour est  à payer sur place

    Accompagnement inclus : riz, banane planta, patate douce ou salade

    Les boissons sont à prendre individuellement au comptoir.

    Merci d'indiquer votre choix lors de l'inscription (si vous participez au repas) et de verser la somme correspondantre jusqu'au 15 avril sur le compte de ICOM Belgique/Wallonie-Bruxelles asbl  BE10310001534104 avec l'indication « Nom+Prénom 18 avril 2016 + choix plat »

    S'inscrire

  • Du 6 avril 2016 au 9 avril 2016

    Tolosa and San Sebastian, Spain

    The European Museum of the Year Award

    The European Museum Forum (EMF) organise son assemblée générale annuelles à Tolosa et San Sebastian en Espagne du 6 au 9 avril 2016. Il y décernera le Prix Européen du Musée (aka "European Museum of the Year Award" - EMYA)

    Il y a 49 candidatures retenues de 24 pays membres du Conseil de l'Europe dont la liste peut être visualisée à: http://www.europeanmuseumforum.info/emya/emya-2016.html

     

    Sont en liste pour la Belgique

    Gaasbeek Castle, Gaasbeek (Lennik)

    Jenevermuseum, Hasselt

    Royal Belgian Institute of Natural Sciences, Bruxelles

    Texture Museum of Flax and River Lys, Kortrijk

     

    Que le meilleur gagne :-) !

  • 22 mars 2016

    Institut des Hautes Etudes en Communication Sociale (IHECS), Bruxelles

    Colloque Collections et communication d'entreprise

    D'importants témoins, responsables de collections, professionnels de la communication, analystes universitaires, spécialistes en actions artistiques et culturelles y débattront des principaux enjeux des musées et collections d'entreprises et du rôle de ces derniers dans la stratégie de communication des organisations.

  • 21 mars 2016

    Préhistomuseum, Ramioul, 128 rue de la grotte à Flémalle

    Assemblée Générale d'ICOM Belgique

    L'assemblée Générale d'ICOM Belgique (Wallonie-Bruxelles et Vlaanderen) aura lieu le 21 mars au Préhistomuseum de Ramioul. Une occasion unique de vous investir et de visiter le Préhistomuseum qui ré-ouvre ses portes le 6 février 2016

    Programme :

    - 10h AG ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles

    - 12h Déjeuner (15 euros + boissons, un formulaire particulier d'inscription sera mis en ligne lors de l'envoi de la convocation)

    - 13h00 AG ICOM Belgique/België

    - 13h30 Visites guidées du Préhistomuseum

    Un covoiturage sera mis en place depuis la gare de Liège-Guillememins pour accéder au Préhistomuseum

    Inscription : 15,00 € (frais de repas, hors boissons de midi) ou 9€ en fonction de la formuler retenue avant le 10 mars, uniquement par retour du bulletin d’inscription envoyé aux membres par courrier (pas par le site)

    Documents nécessaires pour l'AG

    1)  Convocation

    2)  Inscription

    3) PV AG ICOM-BWB 2015

    4) PV AG ICOM-B 2015

    5) Restaurant

     

  • 11 janvier 2016

    Palais des Beaux-Arts de Charleroi, Place du Manège- 6000 Charleroi

    Journée à Charleroi: : Musée des Beaux Arts en résidence au Palais des Beaux-Arts

    Présentation des collections du Musée des Beaux-Arts de Charleroi par Madame Coraly ALIBONI, Conservatrice

    DE 10H30 A 12H30

    Lieu : Palais des Beaux-Arts de Charleroi, Place du Manège- 6000 Charleroi

    Accueil à partir de 10h00 et présentation des collections du Musée des Beaux-Arts de Charleroi par Madame Coraly ALIBONI, Conservatrice.

    Même lieu : Visite libre de l’exposition organisée par le Musée du Verre : « Charleroi, entre ombre et lumière. Le vitrail dans l’espace privé (1880-1940) ».

    Cette visite est suivie d'un repas de  12h45 à 13h45 à la Brasserie de L’EDEN (1, Boulevard Jacques Bertrand, www.eden-charleroi.be)

    dont le coût est de 17,5 €  et qui comprend un plat à choisir, une eau, un verre de vin et un café.

    Plat à choisir entre :

    1 - des pennes crème de roquette et épinards, tomates séchées

    2 - tajine de poulet aux olives

    Merci d'effectuer le paiement sur le compte BE10 3100 0153 4104 de ICOM-Wallonie-Bruxelles pour le 7 janvier 2016 au plus tard avec comme communication : NOM, num membre ICOM, CHARLEROI, choix 1/2

    Merci d'indiquer également dans la case "communication" lors de l'inscription en ligne quel est votre choix

Agenda

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche

26

27

28

29

30

31

1

    2

      3

        4

          5

            6

              7

                8

                  9

                    10

                      11

                        12

                          13

                            14

                              15

                                16

                                  17

                                    18

                                      19

                                        20

                                          21

                                            22

                                              23

                                                24

                                                  25

                                                    26

                                                      27

                                                        28

                                                          29

                                                            30

                                                              1

                                                              2

                                                              3

                                                              4

                                                              5

                                                              6